Grandes Idées: Le Point Oméga / La Singularité

Pour faire suite au blogue sur l'Émergence.
De Theillard de Chardin à Ray Kurzweil.
Du Point Oméga à la Singularité.
Des Grandes Idées en Science.
Être exposé à des idées révolutionnaires à un jeune âge, alors que l'esprit se défini, que la personnalité s'échafaude, que la vision du monde s'élargit et devient plus précise, peut avoir des répercussions pendant toute une vie. Et je crois que ces répercussions sont, plus souvent qu'autrement, positives.

Mon goût prononcé de la lecture combiné à la présence d'innombrable livres et magazines dans mon enfance ont fait en sorte que j'ai pu entrer en contact avec quelques idées grandioses assez tôt dans ma vie. Ces idées ont semées en moi le germe d'une attention particulière envers certains sujets, et ce germe continue de croître encore aujourd'hui.

Très jeune, j'ai mis la main sur un vieux livre écrit par Pierre Theillard de Chardin que j'ai lu d'un couvert à l'autre. J'étais fasciné par les idées audacieuses et originales de ce Jésuite. Au coeur de ces idées Theillardiennes était des concepts de géosphère et de biosphère. Mais de Chardin allait beaucoup plus loin, il a aussi inventé le concept de noosphère (noos vient du grec et signifie esprit - la noosphère s'agit donc d'une sorte de conscience collective de l'humanitéWinking et certains voient Internet comme une des premières manifestations de la noosphère de Theillard de Chardin. Dans le même ordre d'idée, les termes d'infosphère, ethnosphère, sociosphère etc sont apparus plus tard. Mais Theillard de Chardin avait pressenti avant tous les autres. Un autre point central des théories de Theillard de Chardin est ce qu'il appelait le point Omega qui était l'apex vers lequel la conscience évoluait, une sorte de point de convergence de l'évolution vers une unité finale. Il faut dire ici que les idées de Theillard de Chardin lui valurent d’être exilé et interdit de publication par l'Église... (ref)

Je retrouve ce même concept dans mes lectures courantes comme les écrits de Ray Kurzweil (The age of spiritual machines et The Singularity is near). Dans The Singularity is near, Kurzweil soutient que l'évolution va en s'accélérant. Et il parle non seulement de l'évolution biologique, mais il englobe aussi dans sa définition de l'évolution la technologie et les idées. Il présente un diagramme fascinant (je joins ci-dessous la version qui est sur wikipedia - cliquez sur le graphique pour le voir en grand format.)


Ce graphique est construit à partir de 15 listes différentes d'événements de l'histoire humaine. Les listes proviennent d'auteurs indépendant, entre autres, Carl Sagan, Paul D. Boyer, Encyclopædia Britannica, American Museum of Natural History et l'Université de l'Arizona. Les données sont présentées sur une échelle logarithmique.

On peut lire le graphique de la façon suivante: plus on remonte dans le temps, plus le temps entre deux événements importants est grand. On peut aussi phraser ainsi ce diagramme: l'évolution s'accélère.

Kurzweil voit clairement dans ce graphique un motif présent dans toute l’histoire, pré-datant même l’apparition de l'humain ou de la vie sur Terre. En fait, on peut voir dans ce graphique l'indication de la présence d'une loi universelle d'évolution et de complexification qui sous-tend toute l'Histoire depuis le début de l'Univers jusqu'à nos jours et qui inclut dans un même souffle la formation des atomes, des galaxies, de la Terre, de l'ADN, de l'homme, la société et de la technologie. Et il est impressionnant de voir la régularité de cette loi en dépis des échelles de temps et d'espace, et du chaos dans lequel elle s'inscrit.

Quand on parle de grandes idées, c'est comme ça que je les aimes! Happy