Pourquoi sommes-nous?

Sur une vidéo de Richard Dawkins et le sens de l'éxistence.
Une vidéo de Richard Dawkins sur le but de la vie, pourquoi nous sommes ici, pourquoi nous existons.

Encore une fois, Dawkins pose exactement le doigt dessus avec une grande lucidité. Une vidéo à voir. Je l'inclus ici.

La vidéo est en Anglais, j'en suis désolé. Si je la trouve en Français, je vais la poster.



En fait, la fin de la présentation de Dawkins me rappelle quand je suis allé écouter avec Claire le Dalaï-Lama à Ottawa (en 2004 je crois). Vers la fin de son discours, il y a eu une période de questions. Les questions n'étaient pas live mais avaient été préalablement écrites et sélectionnées. Mais bon. La dernière question fut non seulement la plus intéressante, mais aussi la plus fascinante de par la réaction et la réponse du Dalaï-Lama.

La dernière question était: quel est le sens de la vie?

Pas besoin de vous dire que j'avais un sourire qui rejoignais mes deux oreilles quand j'ai entendu la question.

La première chose que fit le Dalaï-Lama fut de la faire répéter. Ensuite, il y a eu un échange avec son traducteur, car il ne comprenait pas la question. Il a alors répondu en riant (je cite de mémoire mais je crois que c'est fidèle à l'intention du propos tenus - enfin, comme je m'en souviens) Je ne sais pas! Moi je suis un simple moine bouddhiste. Je me promène dans le monde, donne des discours, parle du Tibet, parle de la philosophie bouddhiste. C'est le sens de ma vie. Quel est je sens de votre vie? Je ne sais pas! Trouvez-le! Donnez-vous en un! Il signifiait clairement que le sens n'est pas quelque chose qu'on nous donne, ou qui nous précède, mais bien plutôt un choix, quelque chose qu'on se donne soi-même.

Ce qui rejoint directement la finale de Dawkins. En effet, pour la première fois, un organisme généré de l'évolution peut entreprendre cette réflexion sur lui-même, ce retour sur soi propre à la conscience, et comprendre qui il est. Pour la première fois, nous pouvons nous affranchir des lois de l'évolution en ce qui concerne notre espèce et nous pouvons nous même nous prendre en main. Le sens que nous pouvons donner à notre existence peut aller au-delà de la propagation de nos gènes. De par la conscience que nous avons d'où nous venons, de notre position dans l'Univers, des échelles de temps et d'espace, et du fait qu'après tout, nous ne sommes que quelques cellules qui collaborent pour un certain temps sur une croûte de roche refroidie flottant à la surface d'une gigantesque boule de magma, le fait que nous puissions transcender et décider du pourquoi me laisse bouche-bée d'émerveillement.

Point n'est besoin de superstitions ou d'histoires fantastiques: notre réalité et la place que nous y occupons, les autres êtres humains avec qui nous partageons cette condition, tout ça, est amplement suffisant pour combler notre curiosité, notre soif d'émerveillement et notre quête de sens.