Expédition Mt. Kilimandjaro

Goethe disait: Quoi que vous puissiez faire, ou rêver, commencez-le.


Goethe disait: Quoi que vous puissiez faire, ou rêver, commencez-le.
L’audace a le génie, la puissance et la magie en elle.


Hier j'ai téléphoné à Julie Savard pour prendre de l'information sur l'expédition au Kilimandjaro organisée par la Société d'Arthrite du Canada. Ce matin, je m'inscris.

Il m'est troublant de repenser à la convergence soudaine de certains "aléas" qui ont menés à tenter cette aventure. Comme je l'ai probablement mentionné ailleurs dans ce blogue, depuis plusieurs années maintenant, la montagne m'attire. Je me souviens encore d'une discussion avec Fahrid Kassam, un compagnon de travail de jadis, où nous parlions justement du Kilimandjaro. Je lui disais que je la ferais un jour cette montagne. Il m'a alors révélé qu'il était Tanzanien, qu'il avait grandi au pied du Kilimandjaro et qu'il en avait arpenté les flancs à quelques reprises. Fahrid m'avait laissé rêveur...

Je parlai de cette mystique montagne à plusieurs reprises au fil de mon temps; un rêve auquel j'avais une espèce de sereine confiance, comme d'autres rêves dont je ferai mention éventuellement en ce lieu (ai-je mentionné le Désert de Gobi? l'Icelande? le Bhutan? On en reparlera!). Certaines années passèrent, remplies de vie et de vécu. Puis, finalement, comme ces rêves qui sommeillent quelque part en soi et qui, soudainement, sous la percussion des hasards qui s'entrechoquent, reprennent la place qui leur est due dans notre réalité, le Kilimandjaro refit surface.

Un autre compagnon de travail, Hugo cette-fois-ci, me parla de cette expédition organisée par la Société d'Arthrite du Canada. Mon attention fut instantanée et totale. Il m'amena un dossier informatif qui dormit dans mon sac, deux jours tout au plus, jusqu'à ce que Claire le consulte (elle me connaît j'imagine!) compose le numéro de Julie Savard et me tende avec détermination le téléphone. C'est le style fougueux de Claire de faire les autres se lever pour se réaliser.

Alors voilà! Je m'engage dans cette aventure. La mènerai-je à terme? Je n'en sais rien. L'intention, l'intérêt, le mûrissement et l'opportunité sont présents.

J'entre dans ce rêve les yeux ouverts.

Étape par étape.