Terre des Hommes

Antoine de Saint-Exupéry
Stacks Image 25
J'avais 11 ans quand j'ai découvert ce livre dans une vieille malle au grenier. Je ne sais pas pourquoi, je l'ai pris, me suis assis dans la lumière poussiéreuse d'après-midi qui entrait par la fenêtre et me suis mis à lire. Puis on m'appela. Au lieu de le remettre à sa place, je le déposai en passant sur ma table de lit. Les soirs suivants, il devint mon livre de chevet. Pas de ceux qu'on lit de bout en bout et qu'on termine, mais de ceux qu'on ouvre au hasard, peu importe la page, et dont on attrape au vol la première ligne pour la continuer jusqu'à âme repue. Je connus Guillaumet, sans savoir que plus tard dans ma vie, je ferais à mon tour ce qu’aucun animal n’aurait fait. Je rêvais, balancé par la poésie narrative de St-Ex, m'imaginant le dos appuyé contre mon lit, comme St-Ex le sien sur une dune dans le désert, contre la courbure de la Terre, propulsé dans l'espace sous la voute étoilée. Je m'empreignais petit à petit du style de Saint-Exupéry - style qui me suivra le restant de ma vie. Mais, avec le recul, je réalise que l'impact de ces lectures m'a influencé bien au-delà de ce que je pouvais imaginer. L'humanisme profond de Saint-Exupéry persiste et vit toujours en moi. Et de plus en plus.

Ce livre m'est plus que quelques vieilles pages jaunies jadis reliées par Gallimar en 1939 (édition que je possède toujours d'ailleurs - je n'ai jamais remis le livre dans la malle). Ce livre, c'est qui je suis devenu, du moins en partie.
commentaires via Disqus