Manifeste Humaniste III

Texte traduit librement à partir de l'original.

L'humaniste et ses aspirations


L'humanisme est une philosophie progressive de la vie qui, sans supernaturalisme, affirme notre capacité et notre responsabilité à mener une vie éthique d'accomplissement personnel qui aspire au plus grand bien de l'humanité.

La conception de la vie de l'Humanisme - guidée par la raison, inspirée par la compassion, et instruit par l'expérience - encourage à vivre bien et pleinement. L'Humanisme évolue à travers les âges et continue de se développer à travers les efforts de personnes qui reconnaissent que les valeurs et idéaux, même si soigneusement élaborés, sont sujets à changer selon notre avancement en connaissance et en compréhension.

Ce document fait partie d'un effort continu pour exprimer en termes clairs et positifs les limites conceptuelles de l'Humanisme, non pas comme quelque chose que nous devions croire, mais plutôt étant un consensus sur ce que nous croyons. C'est en ce sens que nous affirmons ce qui suit:

La connaissance du monde est dérivée par l'observation, l'expérimentation et l'analyse rationnelle. Les humanistes considèrent que la science est la meilleure méthode pour établir la connaissance aussi bien que pour résoudre les problèmes et développer des technologies. Nous reconnaissons aussi la valeur de nouvelles avenues de la pensée, des arts et des expériences intérieures - chacune étant sujette à l'analyse par l'intelligence critique.

Les humains font partie intégrale de la nature et sont le résultat de changements évolutifs non guidés. Les humanistes reconnaissent l'existence d'une nature qui existe par elle-même. Nous acceptons notre vie telle qu'elle est et pour tout ce qu'elle est, distinguant les choses telles qu'elles sont de ce que nous pouvons espérer ou imaginer qu'elles soient. Nous sommes ouverts aux défis du futur, et nous sommes attirés avec intrépidité par ce qu'il reste à découvrir.

Les valeurs éthiques sont dérivées des besoins et des intérêts humains tels que révélés par l'expérience. L'humaniste enracine les valeurs dans le bien-être humain tel que façonné par les circonstances humaines, les intérêts et les soucis, et étendus à l'écosystème global et au-delà. Nous nous engageons à traiter chaque personne comme ayant une valeur et une dignité inhérentes, et à faire des choix informés dans un contexte de liberté et responsabilité.

La plénitude de la vie émerge de la participation individuelle au service des idéaux humains. Nous visons notre développement maximum et animons nos vies avec avec une profonde raison d'être, nous émerveillant dans les joies et les beautés de l'existence humaine, ses défis et ses tragédies, et même dans l'inévitabilité et la finalité de la mort. L'humaniste compte sur le riche héritage de la culture humaine et notre conception de la vie pour nous apporter confort en temps de disette et encouragement en temps de plénitude.

Les êtres humains sont sociaux par nature et trouvent leur sens dans les relations. Les humanistes désirent ardemment un monde d'entraide et de compassion exempt de la cruauté et de ses conséquences, où les différences sont résolues coopérativement sans recourir à la violence. La jonction de l'individualité et de l'interdépendance enrichit nos vies, nous encourage à enrichir la vie des autres, et donne l'espoir d'atteindre la paix, la justice et égale opportunité pour tous.

Travailler au bénéfice de la société maximise le bonheur individuel. Les cultures progressistes ont travaillé pour libérer l'humanité de la brutalité de la simple survie et pour réduire la souffrance, améliorer la société, et développer une communauté globale. Nous cherchons à minimiser les injustices circonstancielles et nous supportons une distribution juste et équitable des ressources de la nature et des fruits de l'effort humain, de sorte que le plus grand nombre possible puisse jouir d'une vie agréable.

Les humanistes sont concernés par le bien-être de tous, sont engagés dans la diversité et respectent les êtres humains de vision différente. Nous travaillons pour renforcer la jouissance égale des droits de l'homme et des libertés civiles dans une société ouverte et séculaire maintenir ces libertés est un devoir civique pour participer au processus démocratique et un devoir planétaire pour protéger l'intégrité, la diversité, et la beauté de la nature d'une façon sécuritaire et durable.


Ainsi engagés dans la vie, nous aspirons à cette vision avec la conviction informée que l'humanité a la capacité de progresser vers ses idéaux les plus élevés. La responsabilité de nos vies et du monde dans lequel nous vivons nous incombent, et à nous seuls.
Le manifeste est encore à perfectionner. Il ne positionne pas qui nous sommes dans le temps, l'espace et la diversité biologique, ce qui aurait pour conséquence d'établir une position sur l'histoire et notre environnement physique et vivant. D'ailleurs, ces sujets ne sont qu'effleurés sommairement au lieu d'avoir une importance plus prononcée.

Ne vous méprenez pas cependant, je considère que le manifeste humaniste est un grand texte qui sied parfaitement aux côtés de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme - quoique beaucoup moins connu.

La version originale anglophone du manifeste humaniste se trouve sur le site de l'AHA (American Humanist Association). Elle a été signée par plusieurs prix Nobel et des centaines de personnes.

À des fins historiques, voici les liens aux manifestes humanistes I et II.